La défense du titre de Max Verstappen en crise ? Le pilote Red Bull dit “aucune raison de croire au titre” après le dernier DNF

Max Verstappen a remporté le GP d’Arabie saoudite, mais les abandons dans les deux autres courses l’ont laissé sixième du championnat et à 46 points du leader en fuite Charles Leclerc; “Pour le moment, il n’y a aucune raison d’y croire”, déclare Verstappen à propos du deuxième titre

Dernière mise à jour : 12/04/22 11h13

Veuillez utiliser le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo plus accessible

Max Verstappen ne veut pas penser au combat pour le championnat, car il admet qu’il est plus important de terminer les courses

Max Verstappen ne veut pas penser au combat pour le championnat, car il admet qu’il est plus important de terminer les courses

Max Verstappen a insisté sur le fait qu’il n’y avait actuellement “aucune raison de croire” à la défense de son championnat du monde après qu’un deuxième abandon en trois courses a plongé le Néerlandais et Red Bull dans une crise F1 2022 précoce.

En remportant le GP d’Arabie saoudite, Verstappen n’a pas réussi à terminer les deux courses de part et d’autre et a déjà 46 points de retard sur Charles Leclerc.

Le patron de Red Bull, Christian Horner, a déclaré dimanche que son DNF australien était dû à un autre problème lié au carburant, admettant qu’il était “totalement séparé” du problème de Bahreïn et ne devrait concerner que davantage Verstappen.

“Ce genre de choses, si vous voulez vous battre pour le titre, ne peut pas arriver”, a déclaré Verstappen à Sky Sports F1 après la course.

Les problèmes de fiabilité – que Red Bull semblait maîtriser ces dernières années mais qui sont revenus après la sortie de Honda – ne sont pas les seules contraintes à la première défense du titre de Verstappen, car un Néerlandais abattu était également pessimiste après la journée la plus dominante de Ferrari à ce jour.

Même avant que Verstappen ne quitte la course de Melbourne sous des vapeurs de fumée, il était loin de rattraper Leclerc et le pilote Ferrari aurait probablement, sans les voitures de sécurité, eu une demi-minute de tampon sur le Red Bull.

Max Verstappen prend sa retraite après que des problèmes de moteur l'ont amené à quitter la piste du GP d'Australie

Veuillez utiliser le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo plus accessible

Max Verstappen prend sa retraite après que des problèmes de moteur l’ont amené à quitter la piste du GP d’Australie

Max Verstappen prend sa retraite après que des problèmes de moteur l’ont amené à quitter la piste du GP d’Australie

“Nous devons être plus rapides qu’eux, ce que nous ne sommes pas”, a déclaré Verstappen. “Et n’avons aucun problème avec la voiture, ce que nous n’avons pas non plus.

“Donc ça va être une grosse tâche.”

Il a ajouté aux journalistes à propos d’un deuxième titre : “Pour le moment, il n’y a aucune raison d’y croire.”

Red Bull a également eu des problèmes avec ses autres voitures, Sergio Perez ayant également abandonné à Bahreïn tandis que Pierre Gasly et Yuki Tsunoda d’AlphaTauri ont rencontré des problèmes dans leurs moteurs nouvellement estampillés Red Bull.

Christian Horner dit que Red Bull n'est pas sûr de ce qui n'a pas fonctionné avec l'échec de la voiture de Max Verstappen, mais doit comprendre et maîtriser rapidement

Veuillez utiliser le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo plus accessible

Christian Horner dit que Red Bull n’est pas sûr de ce qui n’a pas fonctionné avec l’échec de la voiture de Max Verstappen, mais doit comprendre et maîtriser rapidement

Christian Horner dit que Red Bull n’est pas sûr de ce qui n’a pas fonctionné avec l’échec de la voiture de Max Verstappen, mais doit comprendre et maîtriser rapidement

“Nous ne pouvons pas accepter les DNF”, a déclaré Horner. « Nous devons prendre le dessus. »

Horner a également déclaré que la frustration de Verstappen était “totalement compréhensible” et a qualifié Leclerc et Ferrari d'”intouchables” en Australie, mais préfère rester du côté positif concernant les perspectives de titre.

“Je préfère réparer une voiture rapide plutôt que d’essayer d’en faire une rapide, fiable et lente”, a-t-il noté, peut-être avec un clin d’œil à la W13 lente mais fiable de Mercedes.

“Nous avons des choses en préparation qui, je pense, aideront et nous retournons en Europe maintenant, nous devons donc mettre cela derrière nous, y remédier et passer à autre chose.”

La saison se poursuit avec le GP d’Émilie-Romagne d’Imola du 22 au 24 avril, tous en direct sur Sky Sports F1 alors que le format sprint revient.

.

Add Comment