COTA MotoGP Rider Ratings: Enea Bastianini et Marc Marquez marquent 10/10 | Moto GP

Enea Bastianini – 10

(commencé 5ème, terminé 1er)

Premier double vainqueur de 2022, Enea Bastianini a livré une course sensationnelle en reprenant la tête du championnat à Aleix Espargaro. Après avoir attendu son heure pendant les premières étapes et laissé Jack Miller donner le rythme, Bastianini a pris la deuxième place sur Jorge Martin alors que le pilote Pramac commençait à se débattre, avant de prendre la tête de Miller avec cinq tours à faire. Non content de prendre la tête, Bastianini, qui a également établi un nouveau record du tour de course de tous les temps, a continué et a réussi à se démarquer de l’Australien en un tour environ.

Alex Rins – 9

(Commence 7e, termine 2e)

Proche du maximum, Alex Rins a décroché son meilleur résultat de l’année et un deuxième podium d’affilée après avoir gagné six places en course. Encore plus impressionnant, Rins a pu dépasser et rester devant plusieurs Ducati, qui sont notoirement difficiles à dépasser compte tenu de leur vitesse en ligne droite. Rins commence à ressembler de plus en plus à un prétendant au championnat compte tenu de ses deux dernières performances.

Jack Miller – 8

(commencé 2e, fini 3e)

Un excellent week-end de rebond pour Jack Miller alors que l’Australien a décroché son premier podium de 2022. Après avoir enduré l’une de ses pires courses en MotoGP en Argentine, MIller a regardé en arrière à son meilleur et il a mené les trois quarts de la course avant d’être cogné sur le dernier tour par Rins. Bien que Miller n’ait pas réussi à suivre le rythme de Bastianini, un coureur qui pourrait venir chercher son siège en 2023, il fallait marquer des points précieux, ce qu’il a fait. La régularité sera la clé de l’avenir pour le pilote d’usine Ducati, qui a toujours été fort autour de COTA.

Joan Mir – 7

(A commencé 8e, a terminé 4e)

Alors que Joan Mir a réalisé une autre solide performance pour se classer quatrième, l’Espagnol reste sans podium jusqu’à présent cette année. Mir a pu, comme Rins, passer sur trois des meilleurs quintettes de Ducati, cependant, le champion du monde 2020 n’a pas été tout à fait en mesure d’égaler les exploits de Rins, c’est pourquoi une note de sept a été attribuée.

Francesco Bagnaïa – 7

(Commence 3e, termine 5e)

De loin son meilleur week-end de la saison du point de vue de la régularité, Francesco Bagnaia a pris un deuxième top cinq consécutif alors qu’il cherche à retrouver la forme de 2021. Bagnaia aurait été déçu de ne pas défier son coéquipier pour la troisième place, et l’Italien ne tirant toujours pas sur tous les cylindres, tout ce qui était supérieur à sept était considéré comme trop. Pas à la mesure de Martin ou de Johann Zarco, mais Bagnaia a également souffert de la dégradation des pneus arrière vers la fin.

Marc Marquez – 10

(A commencé 9e, a terminé 6e)

Suite à un problème technique au départ qui laissait Marc Marquez dernier à l’entame du premier virage, l’octuple champion du monde réalisait une incroyable remontée pour prendre la sixième place. À la fin du deuxième tour, Marquez était déjà remonté à la 17e place, avant de faire arriver cette P14 à la fin du tour 3. Bien que les progrès aient été plus lents à partir de ce moment, Marquez a continué à séparer la grille de 2022 alors qu’il arrivait finalement à la sixième place. Ce qui est clair, c’est que sans le problème en début de course, Marquez aurait probablement remporté la victoire compte tenu de son avantage de rythme sur l’ensemble du peloton, c’est pourquoi un score parfait a été attribué au pilote Repsol Honda, malgré une qualification relativement médiocre. , son pire à Austin.

Fabio Quartararo – 7

(Commence 6e, termine 7e)

Une course difficile pour le champion du monde en titre car, pas pour la première fois cette saison, Quartararo a eu du mal à faire des dépassements notamment sur les Ducati en raison de l’écart de vitesse de pointe. Le pilote Yamaha semblait sur le point de reprendre la sixième place sur Marquez tard alors que le pilote Honda commençait à lutter pour l’adhérence, mais il n’a pas pu le faire.

Jorge Martin – 6

(A commencé 1er, a terminé 7ème)

Une perte de performance assez spectaculaire au cours des derniers tours a vu Jorge Martin passer de la deuxième à la septième place. Le poleman avait l’air à l’aise après Miller au début, mais la dégradation des pneus s’avérant pire pour l’Espagnol par rapport à tous ceux qui l’entouraient, Martin obtient la note la plus basse jusqu’à présent.

Johann Zarco – 6

(A commencé 4e, a terminé 9e)

Matching Martin avec une note de six est son coéquipier Johann Zarco alors que le Français souffrait de problèmes identiques. Zarco a couru dans une confortable quatrième place pendant une grande partie de la course, mais une fois que Rins et Bagnaia sont passés, cela a commencé une chute sévère pour le double champion de Moto2.

Maverick Viñales – 6

(A commencé 14e, a terminé 10e)

Ce qui ressemblait à un week-end très prometteur, celui qui aurait dû donner son meilleur résultat en tant que pilote Aprilia, a été gêné par une mauvaise performance en qualifications qui a finalement ruiné les chances de Maverick Vinales de se battre pour un podium. Tout le week-end, Vinales était dans le top cinq, mais après avoir échoué à passer la Q1, l’ancien pilote Yamaha n’a pas pu progresser assez rapidement lors des premières étapes.

Aleix Espargaró – 5

(A commencé 13e, a terminé 11e)

Pas son circuit préféré, loin de là, Aleix Espargaro s’annonçait pour un bon week-end sur le Circuit des Amériques, à l’image de son coéquipier. Mais après avoir échoué à s’assurer une place dans le top dix du FP3 et avoir raté le premier trimestre, Espargaro, comme Vinales, en a été réduit à regarder de loin la bataille pour la victoire. Après avoir remporté son premier MotoGP sept jours auparavant, beaucoup d’attentes étaient sur l’épaule du pilote Aprilia avant la quatrième manche.

Brad Binder – 6

(A commencé 17e, a terminé 12e)

Pour la première fois en 2022, KTM a semblé lutter massivement sur la piste d’Austin. Brad Binder, qui est autant un homme du dimanche qu’il y en a, n’a pas pu rattraper une séance de qualification désastreuse puisqu’il a terminé en dehors du top dix pour la première fois cette saison.

Pol Espargaró – 5

Commencé 12e, terminé 13e)

Pol Espargaro obtient la même note que son frère après un week-end décevant à bord de sa RC213V. Dépassé dans le virage 12 par Marquez, Espargaro termine finalement à 11 secondes de son coéquipier.

Takaaki Nakagami – 5

(Commence 10e, termine 14e)

Les difficultés de Takaaki Nakagami dans les conditions de course se sont poursuivies à Austin alors que le pilote japonais a perdu un total de quatre places par rapport à sa position de départ.

Andrea Dovizioso – 4

(Commence 15ème, fini 15ème)

La saison difficile d’Andrea Dovizioso se poursuit à bord de la RNF Yamaha 2022 après avoir remporté un seul point sur une piste sur laquelle il a très bien réussi par le passé.

Franco Morbidelli – 4

(A commencé 19e, a terminé 16e)

L’une des plus grandes surprises de 2022 a peut-être été le manque de forme de Franco Morbidelli. Désormais en pleine forme, l’Italien n’a rien comparé à son coéquipier, ce qui a encore été le cas tout au long du week-end dernier.

Luca Marini – 5

(A commencé 11e, a terminé 17e)

Devenant rapidement une tendance dans sa carrière en MotoGP, Luca Marini s’est à nouveau qualifié bien plus haut que son arrivée en course. Le pilote de l’académie VR46, comme plusieurs autres pilotes dont Martin et Zarco, a grignoté ses pneus, ce qui a entraîné une autre fin de course décevante.

Miguel Oliveira – 4

(Commence 20ème, fini 18ème)

Si Miguel Oliveira espérait une saison 2022 plus cohérente, alors les quatre premières courses n’ont rien fait pour suggérer que cela se produira. Mis à part sa brillante victoire à Mandalika, le pilote portugais a eu du mal, ce qui a été mis en évidence en étant loin derrière Binder au COTA. Qualifié 20e, le pilote KTM n’a réussi à gagner que deux places en course.

Raúl Fernández – 4

(commencé 21e, terminé 19e)

Une course tranquille pour le finaliste Moto2 2021 puisqu’il a terminé en tant que meilleure recrue pour la première fois cette saison.

Rémy Gardner – 4

(Commence 22ème, fini 20ème)

Comme Fernandez, ce fut une course en demi-teinte pour le pilote Tech 3 KTM, même s’il réussit à prendre le dessus sur Fabio Di Giannantonio dans le dernier tour.

Fabio Di Giannantonio – 4

(Commence 18ème, fini 21ème)

Une course difficile pour le rookie Ducati puisque son coéquipier a fait la une des journaux avec une nouvelle victoire.

Darryn Binder – 4

(commencé 24e, terminé 22e)

Sa pire course de la saison jusqu’à présent, Darryn Binder n’a pu gérer que la dernière place des coureurs complets. Le Sud-Africain avait plus d’une minute de retard sur le vainqueur de la course.

Marco Bezzecchi – 3

(Commencé le 16, DNF)

Une chute au deuxième tour a vu Marco Bezzecchi devenir le premier pilote à ne pas terminer le MotoGP américain.

Alex Marquez – 3

(commencé le 23, DNF)

Un début de 2022 désastreux se poursuit pour Alex Marquez alors que l’Espagnol s’est écrasé pour la deuxième fois en quatre manches.

.

Add Comment